Ès-tocade

Ès-tocade

Des sites de rencontre (tout contre)

Mon ange, tu sais, tu t’es planté

De tes attentes, tu te croyais actionnaire

Lorsque la vie t’a rattrapé

Faisant de ton cœur ton plus grand calvaire

 

 

attentes.jpg

 

 

Tu veux le suc, la lie, la vie,

Mais les mots t’en dépossèdent

Car l’hippocampe et l’alchimie

Sont inopérants derrière un écran

 

 

aveugle.png

 

 

Tu te projettes, tu te transcendes

Ô beau miroir de ton ego

Et ne peux alors plus rencontrer l’autre

Que dans ses oripeaux

 

 

 

projection.jpg

 

 

 

Dès le premier regard,

Tu penses largement savoir à quoi t’en tenir

Mais attends peut-être

De l’entendre bégayer de sa voix de crécelle et géééémir

 

 

 

illusion.jpg

 

 

 

Et, après des mots pleins de fougue,

De découvrir une plante un peu mutique

Prise d’un parkinsonisme sémiologique

Croyant désormais pouvoir ne miser que sur son physique

 

 

 

tremblements.jpg

 

 

 

Pense plutôt, le jour de la rencontre, à enfouir

Dans ta poche droite, de la poudre de perlimpinpin

Et dans la gauche, des barbituriques.

Puis aviser. Et de poche, ne pas te tromper.

 

 

 

barbiturique.jpg

 

 

 

Car dans les faits,

La surprise de la rencontre inexistante

Tes attentes, préexcellence,

Ne peuvent se faire que ton meilleur ennemi

 

 

 

attentes-Vs-réalité.jpg

 

 

 

Cet être qui occupe tes songes

Avec lequel tu as tissé un bout de toi

Dans la réalité froide plonge

Dans le mensonge de ton esprit aux abois

 

 

 

flamme qui s'éteint.jpg

 

 

 

Cette petite flamme à l’allumage

Que tu hypothèques autant que tu redoutes

Autour d’un verre à l’abordage

Se désintègre et tu t’arc-boutes

 

 

 

mirage.jpg

 

 

 

Tu t’attendais à un mirage

Fomenté dans ton esprit chimérique

Que la réalité de la vie, son apanage

A interverti et tu abdiques

 

 

 

apprendre à connaître.jpg

 

 

 

Car tu oublies que rencontrer quelqu’un

(Percer progressivement d’un fusain

Chaque strate pour atteindre les artères

Les ombres et la lumière)

Ne se fait pas en un baisemain

Et que parfois, ça encombre

 

 

 

regard-caresse.jpg

 

 

 

Mais aussi que certaines personnes ne se décèlent,

Ne s’entrevoient et ne saisissent jamais aussi bien

Qu’à travers quelques gestes caressants,

Un regard habité et aérien

Et son abandon suave anti-parnassien

 

 

 

impatience.jpg

 

 

 

Tu veux TOUT, tout de suite

Lorsque l’amour, le vrai

S’inscrit dans le temps et s’affruite

Tel un palimspeste composant l’ivraie

 

 

 

déception-erreur.jpg

 

 

 

Lui laisser sa chance de faire bonne impression

N’est, dans ce contexte, pas légion,

Tu pensais que rêver ne faisait de mal à personne

Mais ton imaginaire, qui l’a confectionné(e),

Érode aujourd’hui sa réalité, qui part en fumée

 

 

 

ce qu'il fait.jpg

 

 

 

N’oublie pas que les mots ne sont que des mots

Et que c’est par nos actions

Que le mieux nous nous définissons

 

 

 

l'homme ne se connait pas.png

 

 

 

Mais aussi que nous ne nous connaissons pas si bien

Que nous le pensons ou prétendons

Nous, nos attentes et nos désirs diluviens

 

 

 

c'est qui le patron ?.jpg

 

 

 

Ce n’est pas parce que tu es prêt ou a envie

Que la fortune, en un claquement de doigts

Répondra à tes prières accomplies

Et que l’inclinaison se déploie

 

 

 

accomplissement.png
 

 

 

C’est d’ailleurs lorsqu’on est occupé à autre chose,

Et surtout à soi,

Que notre énergie irradie, anamorphose,

Et enfante les plus belles métamorphoses

 

 

 

nothing is sure.jpg

 

 

 

N’en attends rien

Et peut-être – peut-être ? – recevras-tu tout

Car c’est dans l’indétermination, mon amphibien,

Que l’on tombe parfois sur des pépites en acajou

 

 

 

imprévu.jpg

 

 

 

Reste ouvert, ne te projette pas,

Ne prévois rien et la vie prodiguera

Au moment voulu, qui ne sera pas le tien

Et de sa surprise, tu t’émerveilleras

 

 

 

synchronicité.jpg

 

 

 

Reste tributaire de la contingence bienfaitrice du temps

Et de la main imperceptible du hasard

Ou plutôt de la synchronicité

Qui sait toujours nous effleurer

Lorsque nous nous y attendons le moins

 

 

 

timing rencontre.jpg

 

 

 

Car elle nous astreint, dans un timing parfois approximatif,

À nous ouvrir à la rencontre

Et à sortir de toutes les cases prédéfinies,

Lorsqu’à la stupéfaction de son œuvre,

La vie nous assujettit 

 

 

Des sites de rencontre

Nous pourrions écrire tout un poème… ;)



12/05/2016
3 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres